Actu Spéciale Rentrée 2014 + webconf

Bien qu’étant lancé dans la production des vidéos, j’insère cette petite actu parce que ces derniers jours ont été vraiment spéciaux pour moi, mais aussi pour toutes les personnes vaquant autour de moi et qui ont eu les mêmes symptômes. En effet, la période d’incubation des nouvelles données de l’An II vient de se terminer au 3 janvier.

Ainsi du 21/12, solstice d’hiver et top de départ pour le recalibrage de l’année à venir, il a fallu 12 jours (1 pour chaque chakra) afin que notre corps puisse prendre les nouvelles dispositions, aussi bien envoyées par maman Eléa que par le Ciel. Ainsi quand on compte à partir du 22 + 12 jours on arrive au 3 janvier…

Donc la nouvelle année a bien commencé le 4 janvier concernant l’actualisation de cette seconde année du Nouveau Monde. Tout semblerait être “normal”, sauf que déjà dans une actu précédente j’avais déjà parlé de symptômes liés aux jambes et dont, d’ailleurs, je ne suis pas encore complètement remis. Je boite toujours comme un canard…

Bref, déjà dès le 3 janvier je ressentais comme un énervement intérieur, une vibration me menant vers une irritabilité que l’on connait quand on est très fatigué. Cela faisant, je ressentais la nécessité de prendre des en-cas (style tablette de chocolat ou paquet de gâteaux secs) comme si quelque chose n’allait pas quelque part en moi.

Puis, le 4, cela s’amplifia à un tel point que j’en étais devenu totalement imbuvable, au point que la moindre remarque me faisait sortir de mes gongs comme si ma vie ou ma fierté en dépendait. C’était très désagréable pour l’interlocuteur mais ça l’était encore plus pour moi, car je me sentais impuissant devant ce truc dont je ne pouvais me défaire.

J’ai eu beau essayer de méditer, de prendre l’air, etc… mais cela n’a pas suffi du tout. Je me jetais donc sur tout ce qu’il y avait à portée de main pour me goinfrer tant je me sentais mal. Puis, le soir même, à force de ratisser large, je suis tombé sur un paquet de chips tout neuf, acheté par une ancienne locataire il y a quelques mois de cela.

Je me suis enfilé ce paquet de chips si vite que je n’ai pas mémoire du goût qu’elles avaient. C’est peu dire tant ma cocote-minute était proche du sifflement final. Ce qui arriva vers les 3h du matin où là, j’ai eu le plexus solaire tellement vrillé que j’ai failli tomber dans les pommes plusieurs fois tout en me prenant des sueurs froides par vagues.

Bien que je fis appel à mon esprit cristallin chef d’orchestre, celui-ci ne put rien faire sinon me faire faire un exercice de méditation-visualisation pour fluidifier les énergies. Ça n’a absolument rien fait car pendant l’heure qui suivit, je ne désirais qu’une chose : partir de ce corps physique qui me faisait si mal !!!

En d’autres termes, ce fut si fort et violent que ma volonté de rester incarné avoisinait le nul… Découvrant avec effroi cette envie irrésistible, j’ai pris mes jambes à mon cou en direction des toilettes afin de rendre à César ce qui appartient à César, c’est-à-dire cette merde de bouffe que sont les chips qui ne purent donc pas aller plus loin dans leur tentatives intestinales…

Malheureux comme un sou tout en étant toujours aussi irritable, je me suis permis dès le lendemain matin de demander à mes guides le because de tout ce tralala. La réponse fut : “C’est normal”… Toujours blanc comme un linge, j’ai quand même demandé que l’on m’en dise un tout petit peu plus, parce que cela faisait un peu short pour quelqu’un qui avait failli calancher !

C’est alors que l’on m’a dit que la fameuse période d’incubation de 12 jours était terminée et que le corps physique commençait les travaux selon les nouvelles directives. Bon, bah ça fait plaisir de voir que mon corps est prompt à mettre en œuvre les nouvelles directives malgré l’épreuve qui a failli me faire claquer !

En effet, mon très cher et adoré esprit cristal Xiroa m’avait signalé, pendant sa tentative de méditation-visualisation de fluidité, que si je ne laissais pas les choses s’écouler suffisamment, je risquais tout simplement la crise cardiaque. Il me fit remarquer au passage pour me rassurer que tous les préhumains allaient devoir l’affronter tôt ou tard.

Même si, sur le moment, vous pensez que c’est rassurant puisque vous êtes normal (un préhumain carboné), c’est quand même flippant de savoir que celui qui n’est pas au courant risque tout simplement de passer l’arme à gauche. En effet, l’attitude en ces moments difficiles est surtout de contrer le malaise par des médicaments par exemple, etc…

Bref, il est donc très fortement recommandé d’être hyper fluide et surtout de ne pas flipper. Ça, c’était pour le premier point et le second est qu’il y a des remous qui s’en suivent, comme par exemple commencer à perdre la voix ou avoir des grelotements-tressaillement au point que vous vous demandez si vous n’avez pas avalé un vibromasseur resté branché…

Ainsi, le dimanche soir, toujours sous l’emprise d’un système nerveux porté à ébullition, j’ai de nouveau récidivé en allant questionner l’un de mes guides favoris (et quelques autres pour recouper l’information, discernement oblige !). Cette fois-ci, une autre info me parvint qui était celle dûe à un choc au niveau de l’humanité.

Vous vous doutez bien que je n’en suis pas resté là et que j’ai creusé la question par d’autres questions… C’est ainsi que l’on m’expliqua que cette journée du dimanche avait vu une intensité incroyable de stress émis par la population mondiale. Là encore, je poursuivi mon interrogatoire jusqu’au moment où j’ai compris que le lendemain était tout simplement la reprise du travail et de l’école pour les autres.

En effet, comme vous le savez déjà, nous sommes tous reliés entre nous (la fameuse noosphère), et comme le voile de l’enfermement a été disloqué, il s’avère que notre pouvoir créateur s’est vu considérablement réhaussé au point que maintenant, quand un humain tousse, ça fait nettement plus de vagues et s’ils sont assez nombreux, c’est carrément du tsunami !

En d’autres termes, et c’est à double tranchant, quand il y en a un qui va mal, il en fait profiter tout le monde mais aussi quand il va bien (en augmentant sa fréquence) les autres en profitent tout autant !!! Bref, la discussion avec mes guides s’est terminée sur le conseil suivant hautement recommandé : contrôle tes pensées.

J’étais déjà pas en superforme olympique mais là, on peut dire que ce genre de conseil vous laisse un peu pantois tant cela vous semble une énormité impossible à mettre en œuvre. C’est dans ces moments-là que vous découvrez votre propre impuissance à gérer votre puissance !!!

Qu’à cela ne tienne, je me suis dit qu’il serait bien que je me reprenne et que j’avance dans les enseignements que j’ai à vous donner, sinon il va vous manquer quelques data pour bien comprendre que ce n’est pas avec un radeau de fortune bricolé à la dernière minute que vous allez pouvoir affronter la grosse vague du tsunami qui vient.

A ce titre, je continue la fabrication des vidéo et je vous propose une webconf pour le samedi qui vient, c’est-à-dire le 11 janvier vers 21h à la seule condition que mon fournisseur d’accès à une salle de conf ait eu le temps de rouvrir mon dossier client à temps !

Il n’y a pas de thème très précis puisque cela va être surtout un redémarrage de la gouaille du chef. Je préfèrerais que cela soit à propos de l’actualité prévisible (si on peut se le permettre) de 2014. Cependant, toute autre question pourra être abordée si cela ne m’entraine pas à en parler pendant des heures.

Sinon, dernier petit point, j’ai pris l’abonnement le plus réduit, ce qui fait que la salle de conf ne pourra accueillir officiellement que les 50 premières personnes… Et puis, le bonus plus, c’est que la seconde webconf pourrait se faire du côté du 25 janvier. Bref, je pense que tous les 15 jours est un bon rythme.

Laurent DUREAU

Cet article ayant été transféré depuis l’ancien site 7D12D, les commentaires n’ont pas pu suivre. Désolé

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*