Actu 12 Novembre 2015

Déjà arrivé à la moitié de l’automne (et seulement), il est évident de constater que nombre de marcheurs sont dans le non-faire cela étant dû à l’envie d’abord de rien faire du tout laissant ainsi la place à un espèce de bordel intérieur (un chaos) où tout devient vaseux pour ne pas dire merdeux.

Cet état est aussi accompagné de grosses fatigues si ce n’est pas de pleins de bobos qui se réveillent alors qu’on pensait en avoir fini avec eux… Dit autrement, ce n’est pas la grande forme et on a connu mieux. Tout ceci a une explication et, comme d’hab, c’est bête comme chou !

En effet, nous sommes dans la quatrième saison de l’An 3, l’an du 3ème chakra et donc de la 3ème dimension. Ainsi autant l’hiver est la 1ère saison de la vie (vie intra-utérine où le germe a été déposé à Noël dans la matrice), le printemps n’est que l’accouchement, la naissance extérieure suivi de l’enfance pendant que l’été est l’épanouissement de l’individu (sa vie adulte) qui donnera des fruits si tout se passe bien.

Ainsi, l’automne est la période du déclin (l’individu rentre en retraite – il quitte l’activité productive extérieure) pour enfin jouir du résultat de sa vie. En cela, il envoie le résultat de ses expérimentations (la sève) vers les racines de la Terre afin de la renforcer pour le prochain cycle à venir.

Ce faisant, l’automne est le juste retour au point de départ, la fin d’un cycle de vie. Ainsi quand l’individu arrive à ce stade, il sait très bien qu’il est à l’automne de sa vie et que finalement, à l’image des feuilles, il servira d’engrais pour le prochain cycle. Poussière tu redeviendras poussière…

Cet automne est donc la fin du cycle de 3D (An 3), et chaque chose que vous laissez tomber, que vous abandonner car considéré comme devenu inutile est retourné à la Terre pour recyclage. Voici d’abord pourquoi vous ressentez beaucoup de fatigue et que votre corps n’en peut plus.

A cela, il faut rajouter la météo énergétique qui cette année est quelque peu différente des autres années. En effet, en France, nous sommes habitués à du pluvieux, des nuages bas de plafond, à de l’humide (ça aide pour la décomposition) mais cette année c’est plutôt doux et surtout pas humide au point que même mon puits est à sec !

On se retrouve donc dans des conditions anormales (une espèce de suite de l’été comme si on espérait encore récolter des fruits) ce qui ne promet rien de bon pour la suite dans le sens où cela ne se déroule pas comme d’habitude. Un puits sec en juillet c’est compréhensible mais à mi-novembre, ce n’est pas bon signe pour l’année suivante car les nappes phréatiques seront à sec puisqu’elles n’auront pas pu se recharger…

Alors si on prend ça sur un autre plan cela veut dire que la météo énergétique de l’An 4 (année de la mise en œuvre de la 4D “vibratoire” pour la planète Terre et ayant donc un impact sur l’Humanité entière) va être très déroutante. Les marcheurs sentent donc qu’il se passe effectivement quelque chose dans les tuyaux mais sans savoir exactement à quelle sauce on va être traité.

En début novembre papa soleil a envoyé une grosse bouffée d’amour au point de saturer totalement la grille cristalline de la planète et cela juste avant le portail du 11-11 qui coïncidait justement avec une nouvelle lune. Tout cela n’est pas un hasard et on peut comprendre aisément pourquoi les marcheurs sont autant dans le coaltar !

Même moi je n’y coupe pas et il m’a été impossible pendant les 2 dernières semaines de pouvoir écrire quoi que ce soit et pourtant ce n’est pas la matière qui me manque. C’est juste que ça ne veut pas le faire parce que cela ne doit pas se faire maintenant.

En effet, nous sommes dans une période de vidage 3D et il est donc évident qu’il faut éviter de se remplir le mental avec des informations de 3D. C’est comme pour les feuilles : si vous voulez qu’elles tombent il faut arrêter de les nourrir… Nous sommes donc en période d’abandon de notions 3D et quand le moment sera venu, les notions qui viendront à nous seront d’autant plus en accord avec la 4D et plus.

J’accumule donc beaucoup d’informations actuellement et elles vous seront retransmises quand j’aurai le feu vert. Pour décrire cela autrement, nous sommes dans un calme avant la trempette (excusez-moi, la tempête). Tout cela n’est que les prémices du Grand Évènement c’est-à-dire de quelque chose qui fera basculer définitivement l’Humanité dans la vibration du Nouveau Monde.

Il reste encore qu’une quarantaine de jours avant le prochain solstice que nous savons être le point de départ d’un nouveau cycle annuel. J’ai déjà quelques idées ou suppositions de ce qui se trame mais je ne peux vous en parler car je peux aussi être complètement à côté de la plaque.

Laissons la Lumière, l’ELVIV, faire son job et on verra bien ce qui se passera. Nul besoin de se remplir le bocal avec des informations non vérifiées car cela ne ferait qu’amplifier les tours de pédalage du cycliste fou qui nous habite en chacun d’entre nous. Il est déjà tellement dans les peurs et la panique de perdre son emprise qu’il serait capable de nous faire faire des conneries non récupérables.

Voilà, je ne vais pas vous en dire plus long car ce billet n’a que pour objectif de vous dire que je reviendrai vers vous quand le moment sera venu. Je ne vous laisse pas tomber mais il semblerait que mon silence soit voulu par les “instances supérieures” alors je m’y conforme car je sais que c’est ce qu’il y a de mieux à faire pour moi, pour vous et pour l’Humanité.

Laurent DUREAU

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*